Contrat obsèques : définition, rôle, types de contrats obsèques.. Previous item Démystifier les Pompes...

Contrat obsèques : définition, rôle, types de contrats obsèques..

Qu’est-ce qu’un contrat obsèques

Un contrat obsèques permet de payer de son vivant les frais liés à son décès, estimés entre 3000 et 5000 euros, afin de décharger la famille de contraintes financières et/ou organisationnelles. Des formules personnalisées prennent en charge la cérémonie funéraire, l’inhumation et toutes les démarches qui y sont relatives seront programmées. Une manière de s’assurer que nos dernières volontés soient respectées, et d’épargner à ses proches ces décisions éprouvantes.

Convention obsèques en capital, définition

Il s’agit d’une somme épargnée pour prendre en charge les frais d’obsèques le jour venu. Souvent proposée par les compagnies d’assurances, cet argent sera versé aux bénéficiaires (proche ou plus rarement la société de pompes funèbres, 48 heures après transmission des pièces justificatives.

Cette somme ne peut pas dépasser 5 000 euros, et devra intégralement être consacrée aux services mortuaires. Il existe des conventions obsèques temporaires, qui effectuent un versement à condition que le décès survienne à une période donnée. Passée cette date, le contrat n’assume plus rien. Comme la convention obsèques en prestation, plusieurs possibilités de paiement existent : virement unique, économies sur plusieurs années ou viager.

Convention obsèques en prestation

À la différence d’une convention en capital, l’aide à la famille n’est pas que financière. Tout est organisé : cérémonie religieuse ou civile, inhumation ou incinération, transports, hommages (musiques, vêtements, souhait ou non de fleurs, garnissages, textes à lire…), soins et rapatriement du corps, achat du cercueil…

Suivant les options, l’accompagnement est plus ou moins complet : si certains proches aimeraient s’impliquer dans ces ultimes préparatifs, il faut prendre conscience du choc émotionnel, qui rend toute prise de décision compliquée, et ne pas oublier qu’un contrat en prestation rassure.

Sacrées, respecter les dernières volontés de ses clients sera en effet la priorité de l’assureur. À l’image de ces personnes terrorisées à l’idée d’être enterrées vivantes, qui tiennent à être incinérées, avoir la certitude que les proches sont protégés et que tout se déroulera exactement selon leurs désirs apaisera considérablement leurs angoisses.

Différence entre assurance obsèques et assurance décès

Le fonctionnement d’une assurance décès se rapproche plus d’une assurance-vie : les plafonds sont plus élevés, et l’argent ne doit pas obligatoirement couvrir les frais d’obsèques. Il peut aussi être utilisé pour régler les dettes du défunt, les droits de succession et autres formalités.

En résumé, un contrat d’obsèques en prestations vous décharge de toute responsabilité à partir du moment où vous avisez la société de pompes funèbres du décès de votre proche. Le seul point à prendre en considération reste l’évolution des frais d’inhumation, qui augmentent chaque année et diffèrent selon la ville où elle a lieu. Il est donc probable qu’entre le moment où la convention est souscrite et la date de décès du souscripteur, apparaisse une différence de montant. Les frais supplémentaires devront dans ce cas être honorés par le compte bancaire ou les biens du défunt, à défaut de quoi, ils seront assimilés à une « dette alimentaire » et devront être réglés par la famille. Voire “Décès, qui paie les frais d’obsèques”

.

Leave a Reply